Auteur de Thrillers policiers et SF
search_left
3e salon du livre Brétigny sur Orge
Affiche du 2e salon du livre
vign_3emesalonlivre

 

3e salon du livre au Auchan de Brétigny sur Orge du 19 au 20 octobre. Du monde, des lecteurs, une équipe dynamique, un chef d'orchestre, Alexandre Dambrine, très attentif pour satisfaire les auteurs et les lecteurs. Merci pour l'accueil !

 

Interview Alexandre Dambrine
vign_salon_bretigny2

 

Lors de l'interview pour ACTU-TV qu'Alexandre Dambrine m'a donné après le 3e salon du livre qu'il a organisé avec toute son équipe.
Edouard Ballureau
vign_IMG_dominique

 

Avec Dominique comme toutes les années avec mon nouveau thriller SF, HX13
Edouard Ballureau et Alexandre Dambrine
vign_alexandre_et_edouard

 

Edouard Ballureau et Alexandre Dambrine, deux passionnés de bouquins, l'un attaché commercial pour mon distributeur, Centre France, l'autre responsable librairie (entre autres) au Auchan Brétigny-sur-Orge et organisateur du salon du livre.


vign_bretigny

A ma table de dédicaces avant l'ouverture du salon le samedi ! Merci Edouard Ballureau pour la photo !

 

vign_IMG_9490

Lors d'une séance de dédicaces effectuée au Auchan de Mantes-La-Jolie fin 2015, j'ai rencontré Patrick Cervi, proviseur adjoint du lycée Jean Rostand (un établissement polyvalent à dominante générale et technologique, à taille humaine (900 élèves). Son Projet d'établissement est axé notamment sur l'ouverture culturelle.


vign_mantes

De fil en aiguille, nous sommes tombés d'accord pour mettre sur pied une intervention au lycée sur un sujet passionnant : Le héros. Monsieur Bertrand Poigt, le proviseur, soutient l'idée. L'intervention a eu lieu le 17 mars au matin devant des élèves attentifs, sans doute surpris mais surprenants. Gageons que d'autres projets pourraient voir de jour sous la houlette d'une équipe pédagogique dynamique et passionnée


vign_IMG_9646

 

Tous mes romans au CDI du lycée de Mantes-la-Jolie !

Un projet devrait voir le jour, une coopération avec les Editions Chloé des Lys et Actu-TV... L'écriture par les élèves d'un roman policier ! A suivre !

Vous avez aimé...
Camelia
18/12/2013 06:44:17
Madame,    J'aime beaucoup votre livre car je n'ai pas l'habitude de lire des romans policiers mais j'aime beaucoup Axelle de Montfermy car elle veut être libre et que malgré son handicap Elle réussit ! Bravo pour ce livre! Et j'espère avoir l'occasion de lire un autre roman policier Camelia
robinwood 95vo
13/12/2013 15:54:48
Après « le dragon bleu, Non Nobis Domine », je viens d’achever « Dégâts collatéraux ». « commande tout de suite un autre Dés les premières le lecteur se sent happé et entraîné dans l’histoire. Le rythme est soutenu, prenant de la première à la dernière ligne. Aucune envie de fermer le livre tant que la dernière ligne, le dernier mot n’est pas lu. Pas le temps de reprendre son souffle. Je me pose des questions et je cherche des réponses en même temps que les acteurs du livre. Je vibre à l’unisson et je suis dans le même état d’esprit qu’Axelle de Montfermy. Je deviens pour un instant une aventurière dans l’âme. Encore une fois comme vous me l’aviez écrit dans votre dédicace j’ai vécu « une enquête palpitante » !! . Je commande tout de suite E 16. Merci encore Catherine R
Isabelle D.
02/11/2013 12:34:53
Bonjour, Je viens de terminer de lire votre livre ; EXCELLENT! Effectivement, lors de notre rencontre chez Auchan Osny, vous me promettiez une histoire à rebondissements quasi à chaque page, un voyage à travers le monde. Je n'ai pas été déçue l'intrigue m'a amené, plusieurs fois, sur des fausses pistes, ce qui a rendu mon envie d'aller plus loin à chaque chapitre. L'épilogue est inattendu, y'a t il une suite? J'étais persuadé qu'au final, Jacques n'était pas le frére d'Axelle et que c'était lui le commanditaire... BRAVO, j'ai hâte de lire une autre de vos intrigues. Cordialement Isabelle D
Richard
21/10/2013 08:13:26
Bonjour Mme Brunet, Vous m'avez dédicacé votre dernier livre " Non nobis domine" à Leclerc St Aunes le 19/10/13. C'est tout simplement époustouflant je l'ai commencé samedi soir et je l'ai terminé dimanche soir. Une lecture simple , une histoire où on ne s'ennui jamais, dés les premieres lignes; je n' ai pas pu décroché jusque à la fin . Si vos autres ouvrages sont du méme tonneau je vais investir quelques deniers pour me les procurrer. Bonne continuation et pleins d'autres romans qui tienne le lecteur en haleine du début à la fin. Richard
Monique Q.
30/07/2013 07:09:11
Bonsoir madame, Je viens de termine votre livre, je l'avais acheté à Auchan Bretigny ou vous le présentiez. Je l'ai avalé en 48h. Merci, j'ai passe de très bons moments avec ce livre. Je vais chercher les autres. Cordialement
Claudine B.
30/07/2013 07:06:40
Non nobis Domine avalé en un rien de temps. Cette pauvre Axelle n'a pas été remise sur pieds par un super Macias; finalement il ne lui arrive pas grand chose, cette fois -ci elle s'en tire confortablement. Il n'y a pas les points de suspension pour conclure néanmoins" ... " accompagnent le mot ACTION, alors peut-on faire des hypothèses ? J'espère en tous cas qu'elle ne va pas prendre un congé sabbatique. J'ai bien apprécié les descriptions qui me semblent occuper plus de place: est-ce la très bonne connaissance des lieux et un souvenir affectif qui ont guidé votre main? J'ignorais que les Templiers avaient investi cette région,merci de booster ma culture.
Jean B.
30/07/2013 07:03:23
Bonjour, merci pour ce nouvel épisode de la saga AXELLE. comme les précédents,thriller mouvementé,plein de suspens ,de rebondissement Un plus avec ces références à l'histoire des templiers tout en ne surchargeant pas le récit. A quand la suite Merci de la part d'un lecteur assidu
Sandrine
25/06/2013 22:04:06
Merci pour ce très bon moment avec votre héroîne... Lors de notre rencontre (au Creusot 71) vous m'aviez conseillé "E16" et j'ai beaucoup apprécié votre univers ainsi que l'intrique. On est vite emporté dans le livre et on ne peut le quitter. J'ai hâte de découvrir les précédents...et les suivants... Amicalement. Sandrine
Jean-Louis B.
25/06/2013 12:42:39
Bonjour, Je vous avez promis un petit mot le jour où l'on s'est rencontré à Leclerc Manosque. Je ne sais pas si vous vous en souviendrez ! Vous m'avez fais acheter l'un de vos livres, et je crois avoir fais une erreur en achetant 'Dégâts Collatéraux" ........ j'aurai dû acheter "Nid de Vipères", au moins j'aurais eu le début de l'aventure de vos héros, car en lisant ce second volet, je pense que le premier a pour héroïne Aloys avant de devenir Axelle. Mais ce n'est que partie remise, car j'ai dévoré votre bouquin (je ne l'ai pas attaqué de suite, ayant une autre lecture en cours), et je vais faire en sorte de rapidement trouver les 4 autres, qui, j'espère sont du même tonneau. Il est vrai qu'au début, je n'ai pas accroché immédiatement, votre style étant différent de mes lectures habituelles (CUSSLER, CLANCY, BERRY, GIACOMETTI/RAVENNE et autres LUDLUM), mais très vite j'ai été pris dans l'histoire (j'ai lu ce livre en 10/12 heures). Mais changer d'auteur n'est pas une mauvaise chose, la preuve en est que j'ai beaucoup aimé. J'ai particulièrement apprécié, en plus de l'intrigue, le fait qu'il y ait peu de passages descriptifs qui, bien souvent coupent l'action et traîne en longueur.Je ne sais pas si je pourrai trouver ces 4 livres à Manosque, mais dites-moi, en secours éventuel, si je peux me les procurer via Internet, et sur quel site. La seule remarque un peu négative que j'émettrai ne tient pas du tout au livre en lui-même, mais à la mise en page réalisée par Les Éditions Pierregord. (...)Cela ne m'a pas empêcher d'aller au bout. Je parlerai de vos livres autour de moi, et je vous souhaite une bonne et longue carrière. Très cordialement. Jean-Louis B.
Cindy F.
04/06/2013 21:28:06
Ma lecture de Non Nobis Domine est terminée et je suis vraiment déçue... que le livre ne fasse pas 200 pages de plus!!!! L'invincible Axelle et le beau Sean qui viennent enquêter à deux pas de chez moi (j'habite RIOM pas es- montagne) dans des châteaux que je connais très bien, lire qu'ils traversent "mes " paysages (Vichy, la Bourboule etc... était fabuleux. Et si le trésor des templiers était à quelques kilomètres..... L'intrigue est encore une fois captivante car elle nous plonge dans les contes et légendes fantastiques à mi-chemin entre le mythe et la réalité. Christine Brunet nous étonne encore une fois après plusieurs thrillers mêlés de sciences-fiction voici un thriller plus "terrien"( pour ne pas dire terroir) qui prend vit dans les légendes médiévales de mon Auvergne natale (c'est mon petit côté chauvine) . Les personnages sont toujours aussi attachants et même si dans cet opus ils semblent se retrouver (pour s'aimer?) quelque chose me dit que ce sera de courte durée......et que le prochain volume nous réserve encore des surprises. Je sors à peine de votre dédicace et j'attends déjà le suivant avec beaucoup beaucoup d'impatience.... MERCI pour ces 5 volumes (pour l'instant) passionnants.
Patrick Dubois
04/05/2013 08:02:20
Un thriller de haute-volée, précipitez vous chez votre libraire et partez à la recherche du trésors des Templiers sous la plume experte et diabolique de Christine Brunet...un pur moment de bonheur littéraire à dévorer sans modération. Patrick Dubois
Michel Del Guidice
27/04/2013 16:23:06
je viens de finir E16: MAGNIFIQUE j'adore je suis très fan y a de l'action, tout y est quand on lit on y est du grand art merci bravo ! j'attends ton prochain bouquin à bientot Michel
Michel S.
08/03/2013 18:21:48
Bonjour, Ca y est j'ai lu, non j'ai dévoré vos trois volumes et bien sûr relu le quatrième E16. Superbes histoires, scénario avec rebondissements et quelle bonne idée ce sérum qui permet à Axelle de s'en sortir. Quelle imagination et surtout des personnages plein d'intérêt et de profondeur. Et maintenant je suis moins inquiet pour la suite avec Axelle dans un fauteuil. J'ai hâte de découvrir cette suite ..... Merci encore pour ces merveilleux moments. Cordialement. Michel
Michel S.
01/02/2013 18:07:01
Bonjour, je viens de finir votre dernier livre E16, que j'avais acheté avant Noël lors d'une dédicace au Auchan d'Osny. Superbe roman que j'ai lu en deux jours, car c'est impossible de s'arrêter, tant l'intrigue est prenante. Des personnages hors du commun englués dans une affaire bien sombre. J'ai aimé votre façon d'écrire : je voyais le film se dérouler devant mes yeux, un excellent scénario à transformer en film. Merci encore pour ce merveilleux moment que j'ai passé à lire. Aussi je viens de commander nid de vipères et j'espère pouvoir lire les deux autres quand ils seront réédités. J'ai vu sur votre site la parution d'un nouveau roman le 15 mai, bravo vous êtes une personne pleine de ressources. Cordialement. Michel
Georges Roland
31/01/2013 16:10:31
Georges ROLAND 3 février 2012 at 18 h 36 min - Christine Brunet a le sens du rythme à l’américaine : fulgurant et efficace. Dès les premières lignes, on est embarqué dans un voyage pratiquement sidéral, mais surtout, sans escale. Impossible de lâcher, de reprendre son souffle, jusqu’à la dernière page, et encore, on en redemande…
first prev ... 3 4 5 6 7 ... next last
 
Vign_article_actu

UN CAFÉ LITTÉRAIRE…

Article paru sur Actu-tv.net le 02/12/2015

 

 

Qu’est-ce qu’un café littéraire ? Un endroit chaleureux et un moment convivial où se retrouvent auteurs et lecteurs afin de parler littérature. La vérité de la Palisse, me direz-vous. Certes. Mais je crois qu’il y a café littéraire et café littéraire…

Vendredi 27 novembre, à 20h… Mandres-les-Roses dans le 94 ; c'est Le Val-de-Marne (près de Paris) : café littéraire au café-théâtre/centre culturel « La rue » (http://www.laruelesarts.com/wordpress/) . Je suis invitée avec deux autres auteurs de polars, Olivier Delorme et Jean-Claude Schlinger !

Perdu en périphérie de cette petite ville de banlieue qui jouxte Villecresnes, un parc industriel qui semble désert. Me serais-je trompée d’endroit ? Non. Alain et son épouse y ont installé leur espace de culture dans un vaste hangar magnifiquement agencé. La façade en tôle ondulée ne paie pas de mine mais l’intérieur est accueillant, divisé en plusieurs salles d’expositions photos, tableaux, sculptures. Une salle de cinéma va ouvrir : un autre de leurs projets.

Il y a à gauche, en entrant, une salle de spectacle : je vous ai dit qu’il s’agissait également d’un café-théâtre. Sur la scène, des divans, les projecteurs allumés, des micros, de petites tables basses. Tout est prêt pour recevoir les auteurs et les lecteurs.

Ce café littéraire est hébergé gracieusement par le couple de passionnés qui dirige « La rue ». Alain Tarlet-Gauter écrit, d’ailleurs (Les fèves de Calabar). Mais il est également sculpteur, peintre, photographe (son nom d’artiste ? Stiol). Il sera l’invité surprise de la manifestation.

Qui en sont les organisateurs ? Un groupe de lecteurs rassemblés autour de Philippe Mélon avec une volonté toute simple : faire partager leurs lectures et faire connaître les auteurs.

Mais l’événement ne serait rien sans le soutien, l’enthousiasme et le dynamisme d’une jeune libraire passionnée, Alexandra, qui tient et anime la librairie « Au fil des pages » à Villecresnes (https://www.facebook.com/au.despages?fref=ts) . Proche des auteurs et des lecteurs, elle lance les invitations et propose une séance de dédicaces à la fin des discussions tandis que les organisateurs offrent aux « curieux » pâtisseries et boissons.

Alors que les questions ont été ciblées tandis que les auteurs étaient sur scène, elles se lâchent au moment des dédicaces.

Un beau moment, très convivial. Qui a dit que la passion de la lecture et des livres s’éteignait ?

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

 
Vign_conf_actu
Jeudi 2 Mai 2013, conférence sur le monde de l'édition et le roman policier à l'Amphi 1 de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers d'Aix-en-Provence (ENSAM ParisTech), invitée par le groupe des Anciens Elèves.
 
Un accueil formidable, très convivial, des participants très curieux, posant tellement de questions que le président du groupe a dû intervenir pour écourter la conférence ! Chaque question rebondissait, approfondissant toujours plus le sujet.

Je remercie Monsieur Jean-Paul GOURDIN, président du groupe d'Aix des anciens élèves, de m'avoir invitée et tous les Gardzarts qui sont venus m'écouter avec le désir évident de partager mon univers d'auteur.


Ci-dessus, article paru dans Actu-TV le 04/05/2013
(http://www.bandbsa.be/contes.htm)


 
J.P. VOLPI et mes thrillers
Vign_PHOTO_pour_4me_de_COUVERTURE_ADAM_GRAY_


Christine Brunet, la nouvelle reine du thriller

Une parenthèse avec un auteur, une personnalité généreuse que j'apprécie : Christine Brunet. J'ai titré cet article : "la nouvelle reine du thriller", et c'est le cas ! Car Christine Brunet est au polar ce qu'Anne Rice est au fantastique : une icône...

Lecteur "lent", j'ai dévoré plus d'une centaine de pages de son Nid de Vipères en moins d'une semaine !... Circée dispensatrice de surprises et de dialogues "choc", Christine Brunet entraîne ses lecteurs dans des aventures à faire pâlir Les Experts : Manhattan !

Vous ne me croyez pas ? Alors pourquoi ne pas acheter ses livres ? Vous verrez bien... Mais attention ! Car une fois dans les filets de Dame Brunet... vous ne vous en échapperez plus !

La biographie de Christine Brunet

L'auteur est née dans le Sud de la France, à Aubagne, patrie de Marcel Pagnol. Passionnée de langues, elle effectue ses années de lycée à Marseille et passe un baccalauréat littéraire, spécialisation Russe. Elle poursuit alors des études linguistiques poussées qui l'amènent à Prague, à l'université Charles où elle perfectionne son tchèque puis... au Caire où elle tente d'apprivoiser la langue arabe. Elle part en Bourgogne puis en Grande-Bretagne. C'est à Preston qu'elle commence à écrire, d'abord des récits de science-fiction puis des romans d'aventure et des thrillers. Enfin, elle s'essaie au roman policier...

De ses années de classes préparatoires, elle garde un goût très prononcé pour la littérature dite "classique" et une soif d'apprendre qui la conduit aux quatre coins du monde à la rencontre de la différence. De Madagascar au Ladakh, du delta de l'Orénoque au Gobi... elle exerce son esprit critique et son sens du partage.

Son 1er polar, Nid de Vipères, est édité en Belgique, avril 2011, Editions Chloé des Lys.

(...) Deux bruits de pas, donc deux personnes... Ils emportaient le corps... Une voix féminine, chinoise, quelques ordres rapides, des bruits métalliques... Peut-être des instruments chirurgicaux... Qu'est-ce qu'on lui faisait, encore ? Pourquoi ne l'amenait-on pas dans un hôpital digne de ce nom ? Il frissonna d'inquiétude puis serra les dents : il devenait trop tendre... Un sentiment qui n'avait pas lieu d'être, surtout avec cette fille et dans sa propre situation... Et les minutes passèrent... L'électrocardiogramme était toujours aussi dramatique dans un environnement à présent silencieux. (...)

Le second, Dégâts Collatéraux, est édité en mai 2011 aux Editions du Pierregord, France.

Le troisième, Dragon Bleu, sera édité aux Editions du Pierregord en 2012.

Actuellement, elle est l'une des administratrices des Editions Chloé des Lys et rédactrice en chef de la revue littéraire Les Petits Papiers de Chloé.

Site auteur : http://www.christine-brunet.com/

Blogs :

http://www.passion-creatrice.com/
http://www.aloys.me/
L'interview de Martine Dillies-Snaet pour la sortie de Poker menteur
Vign_poligny

Christine Brunet, bonjour ! Un café ? 

Une rencontre signée Martine Dillies-Snaet pour Actu TV.

                                                                         


Je suis heureuse de pouvoir vous recevoir sur cette feuille blanche. Romancière du Sud de la France, Christine Brunet, non seulement nous avons la chance de vous rencontrer dans beaucoup de salons du livre mais,  du Nord au Sud, vos livres  commencent à  apparaître de plus en plus souvent en devanture des librairies alors que l’on sait tous qu’il n’est   guère facile de se créer une vie d’auteur sans avoir derrière soi une carrière cinématographique ou une image en  vie en politique.

Ce parcours littéraire, qui éclate peu à peu, à votre avis, outre à votre talent, à quoi le devez-vous ? A votre ténacité ? A des personnages récurrents ?

Hou là ! Ça commence fort ! Pour le café, je veux bien, j’en bois une bonne dizaine par jour, le breuvage m’éclaircit les idées… Revenons à votre question : je crois que je dois mon parcours à divers facteurs complémentaires qui, en fin de compte convergent.

Tout d’abord, j’ai eu la chance incroyable d’être publiée à compte d’édition et donc de trouver dès le départ deux éditeurs qui m’ont fait confiance en même temps : les Éditions Chloé des Lys et les Éditions du Pierregord. Avoir deux livres (c’était en 2011) à présenter aux lecteurs au début, c’est un énorme avantage, surtout que le second était diffusé sur le plan national.


Vous avez commencé par la science-fiction et vous vous  lancez dans le thriller. Comment vous est venu l’idée de faire vivre et évoluer vos personnages ? Cela s’est-il fait indépendamment de vous ou bien, dès le départ, Axelle de Montfermy d’une part et Aloys Seigner et Nils Sheridan d’autre part,  c’étaient des choix bien précis ?

Lorsqu’on lit énormément, un jour vient inévitablement où quelque chose se met en place dans le cerveau : toutes les histoires, tous les auteurs lus ont implanté une petite graine qui booste l’imagination et ne demande qu’à se transformer en un univers qui vous est propre.  C’est mon cas. Mes héros ont pris vie comme ça, de façon inopinée mais naturelle, comme autant d’images qui s’étaient construites au fil des lectures. Mes personnages actuels sont des avatars de personnages créés pour mes romans de science-fiction. Ils sont différents dans leur vie, dans leur univers mais ils découlent tous d’un même moule : le puits sans fond de mon imaginaire. Ce qu’ils sont devenus au fil des enquêtes s’est imposé tout naturellement.  


Comment on réagit quand on voit son livre en devanture de librairie ? Quand on réalise que les lecteurs attendent avec impatience le roman suivant ? Une griserie ? Un plaisir subtil ou une vraie joie, une de celles qui vous font voir des étoiles un jour de plein soleil ?

C’est étonnant : on est d’abord incrédule puis on se précipite à l’intérieur de la librairie ou vers le responsable de rayon et on le remercie chaleureusement. Lorsque je reçois un message de l’un de mes lecteurs me disant qu’il aime mon univers, qu’il attend le prochain bouquin ou lorsqu’un lecteur fait des kilomètres pour venir me voir et se faire dédicacer mon nouveau thriller, je suis ébahie, très reconnaissante et rassurée.

Revoir un lecteur livre après livre, discuter un instant, lui parler de ce que j’ai en tête pour le prochain bouquin, ou de choses plus personnelles parfois, c’est une récompense pour tout le travail effectué et mon engagement aussi. Je crois que le « job » d’auteur, ce n’est pas seulement l’écriture, mais c’est aussi d'aller vers le lecteur parce que sans lui, l’auteur ne serait rien.

L’auteur doit faire rêver son lectorat, c’est évident, mais il doit également aller à sa rencontre ! Je me fiche de parler de moi, ce qui m’intéresse c’est de parler de mon univers, de mes héros et de partager ma passion de l’écriture avec les autres.


Comment réagissent les proches quand ils se sont rendus compte que votre nom apparaissait sur les affiches ?

Pour certains, de l’incrédulité, pour tous de la fierté.


Allons, parlez-nous un peu de votre dernier roman.

Le dernier roman paru ? Poker menteur, aux Éditions Gascogne.

Il s’agit du dernier opus avec mes héros récurrents Axelle /Aloys et Sean/Nils. Il se déroule à Marseille et à Aubagne, des cités que je connais bien puisque j’y ai passé toute mon enfance et que je suis revenue vivre dans ma Provence natale. Mes héros enquêtent chacun de leur côté sous couverture sur une même affaire (ou presque) mais au lieu de travailler main dans la main, manipulés, ils vont progressivement travailler l’un contre l’autre…

J’avais envie de faire découvrir au fil de cette histoire la cité phocéenne d’une autre façon, plus dans l’émotion, les odeurs, les accents : j’espère y être parvenue.

Le prochain roman à paraître ? Convergences aux Éditions Gascogne.

De nouveaux héros, avec une légiste un peu (beaucoup) décalée. L’action se déroule dans le Périgord noir et sur la Côte d’Azur. Cette héroïne qui porte le nom de Gwen Saint-Cyrq, réapparaîtra dans trois autres enquêtes (déjà écrites) qui entraîneront les lecteurs notamment dans l’île de Ré, à Kashgar, et dans les Vosges.

En parallèle, je travaille actuellement à un thriller SF avec  l’envie de revenir à mes premières amours.


Quelle discipline avez-vous dans l’écriture ? Combien d’heures par jour écrivez-vous ?

Aucune disciple. Malheureusement, j’ai tant d’autres activités à côté notamment avec CDL, et ma famille, que je ne peux pas dire : j’écris de telle heure à telle heure. Et puis, comment écrire sous la contrainte ??? J’écris lorsque j’en sens la nécessité, lorsque le bout d’histoire qui tourne dans ma tête a suffisamment mûri. L’écriture doit rester un plaisir sinon, comment communiquer au lecteur ce petit plus qui va l’inviter dans votre univers ?


Comment fait-on pour ne pas se laisser dévorer par ses personnages ? Quand on passe ainsi plusieurs semaines avec eux, faut-il un peu de temps pour reprendre pied dans la réalité ?

Mes personnages vivent en moi et avec moi 24h/24. Mais ils ne me dévorent pas, ils m’enrichissent, ils enrichissent mon imaginaire ! Je suis trop terre à terre pour perdre pied avec la réalité.


Quand on écrit autant, y a-t-il beaucoup de soi dans ses personnages ? Ou bien sont-ils des personnes à part entière et tout à fait distinctes de soi ?

Les personnages ont, forcément, quelque chose de leur auteur. Mais ils sont très différents de moi, heureusement parce que je ne voudrais pas de la vie d’Aloys, ni de celle de Gwen… trop torturées. Mes héros sont la quintessence de tous les héros, de tous les êtres qui ont, un jour, croisé ma vie. Lors de mes voyages, je rencontre des gens différents, parfois extraordinaires, parfois terrifiants et je me nourris d’eux pour donner, à mes personnages, un souffle d’humanité.

 

Aux lecteurs,  il faut encore dire que Christine Brunet est une des collaboratrices de la maison d’éditions belge Chloé des Lys (Plus d'info) , qu’elle est  la rédactrice en chef de la revue « Les petits papiers de Chloé »( Plus d'info) présentatrice d’Actu-TV (Plus d'info), responsable du blog Aloys (Plus d'info) et directrice de Chloé des Lys Collection.

Beaucoup de personnes doivent se demander comment on peut concilier vie familiale avec un tel foisonnement d’activités. Vous pourriez leur répondre ? Un secret ? Un surdosage de vitamines ? Ou bien encore soleil et tempérament du Sud ?

Euh… C’est compliqué, c’est vrai. Lire, écrire, travailler pour les auteurs, faire ma promo, et s’occuper de mon fils, de ma famille, c’est un défi de tous les instants. Trouver du temps, courir encore et toujours. Un jour, je ferai sans doute des choix. Pour l’instant, je fonce. Le soleil me donne le pep, mes lecteurs me donne l’envie, ma famille et les amis me donne la force et le courage.


Prévenons les lecteurs qu’ils pourront trouver tous les renseignements  voulus sur ce site !

Christine Brunet, un grand merci pour votre disponibilité, je vous souhaite une bonne continuation.

Bon et si maintenant on le prenait ce café ?

 

Martine Dillies-Snaet

users.skynet.be/TheDillies

 
 
Vign_IMG_dominique

A Auchan Brétigny avec Dominique ! 

Décembre 2016 !
A Auchan Osny
vign1_osny_2016

4 jours sur les chapeaux de roues avec beaucoup de lecteurs. Merci à tous ainsi qu'à ceux qui sont passés au Grand Cercle, à Eragny ! Une super équipe de libraire : merci pour l'accueil, Isabelle !

A Auchan Brétigny
vign1_bretigny_2016

A Auchan Brétigny, les quatre jours suivants. Très heureuse d'avoir revu les fidèles de mes héros. 

A Auchan Osny
vign1_15878856_1203038609732695_1798339079_n

Convergences et Véronique... 

A Brétigny avec Dominique
vign1_IMG_3649

Une photo annuelle... Presqu'un rituel !

 
Vign_GRoland

Un avis qui me touche venant d'un auteur atypique et passionnant, Georges Roland :

 "Christine Brunet a le sens du rythme à l’américaine : fulgurant et efficace.

Dès les premières lignes, on est embarqué dans un voyage pratiquement sidéral, mais surtout, sans escale.

Impossible de lâcher, de reprendre son souffle, jusqu’à la dernière page, et encore, on en redemande…"

Vous pouvez en apprendre plus sur cet auteur sur 

georgesroland.com et 

bernardiennes.com

Prix marseillais du polar
Vign_prix_marseillaise

Une journée magnifique, grand ciel bleu, beaucoup de monde sur le cours julien ! 10 auteurs stressées et que dire de leurs avocats qui répétaient à part leur plaidoirie ?

Vous découvrez en premier plan Maître Vartanian, mon avocat ou plutôt celui de Poker menteur : une plaidoirie à rebondissements pleine de fougue et d'humour ! 

Poker menteur n'a pas été jugé coupable, dommage...

 Je tiens à remercier outre Maître Vartanian, tous les organisateurs de ce magnifique événement ainsi que les jurés menés d'une main professionnelle par Jean-Pierre Brundu, Gilles Del Pappas directeur artistique, Nicole, Lola et tous les autres !

 
Vign_IMG_1483

 

C'était à Pont Sainte-Maxence, à l'espace culturel Leclerc. Première fois en dédicaces dans l'Oise. Une équipe de libraires très sympathiques et dynamiques et quelques belles rencontres ! Merci à tous ceux qui se sont arrêtés !
A Massy !
Vign_IMG_1486

Massy, trois jours fantastiques durant lesquels j'ai eu le grand plaisir de revoir mes lecteurs fidèles et de leur parler de mon dernier roman, Convergences. Merci à eux, et à tous ceux qui se sont arrêtés pour découvrir mon univers.

Sur la photo rituelle avec moi, Dominique, toujours aussi enthousiaste et souriante !

Dédicaces Leclerc Hyères

vign1_affiche_hyeres
Espace culturel Leclerc Hyères
vign1_leclerc_hyeres1

vign1_leclerc_hyeres_2
 
Samedi 24 octobre, j'ai eu la chance de retrouver mes lecteurs de Hyères et toute l'équipe de l'espace culturel Leclerc situé en plein centre ville. Du monde, du soleil et des rencontres de passionnés !
Dédicaces à Mantes
 
Auchan Mantes Buchelay. Première fois que je présentais Convergences aux lecteurs. Deux supers journées avec de belles rencontres !
Interview actu-tv

Interview des organisateurs du 1er salon du livre à Auchan Brétigny-s/Orge (Gregory Keuleyan et Alexandre Dambrine) pour ACTU-TV émission du 26 avril 2015. 

 

Premier salon du livre à Auchan Brétigny ! Une première, un challenge relevé par toute une équipe très mobilisée. Une organisation impeccable, un personnel très présent sur le terrain auprès des auteurs et des lecteurs, un accueil très chaleureux. Je tiens à remercier Gregory Keuleyan et Alexandre Dambrine en souhaitant que l'expérience se renouvelle l'année prochaine.

Merci également à tous les lecteurs qui se sont arrêtés et ont choisi de découvrir mes héros. 

J'ai également eu la joie de revoir les lecteurs qui me suivent depuis le début, sans doute un peu déçus de ne pas avoir eu l'opportunité de... voir mon roman à paraître, Convergences... Pour octobre, c'est juré !

Enfin, sachez qu'un reportage a été fait sur cet événement et sera présenté dans la prochaine émission d'Actu-Tv.net fin avril !

Signées Marc Sergent
Au Leclerc de Gap
Vign_le_dauphine_gap

 Un article signé Michel Péan, pour le Dauphiné Libéré.

A Gap le 19 avril... Plus précisément à l'espace culturel Leclerc. Peu de monde mais une équipe de libraires passionnés et très à l'écoute. Des lecteurs néanmoins, et de belles rencontres. J'ai retrouvé des lecteurs abordés à Manosque : une belle surprise ! J'ai hâte de tous les retrouver dans cet espace très agréable le samedi 1er novembre ! 

 
Vign_20140224_151924

Quel bonheur de trouver trois de mes cinq titres clairement signalés dans les rayons des libraires entre les livres de Dan Brown et F. Dard !!! Ici, c'est à l'espace culturel Leclerc de Le Breuil (71)

Fin décembre 2013
RESTEZ AU COURANT !
Adresse email :

Vous souhaitez connaître les dates et les lieux de dédicaces, les sorties de livres, les salons et manifestations diverses où je présente mes thrillers ? Abonnez-vous à la newsletter ! C'est gratuit, bien sûr !

 
Rencontre avec des lecteurs de romans policiers à la 13e foire du Breuil les 13 et 14 octobre...
Vign_le_breuil_conf
 
Inauguration de la nouvelle médiathèque de Pontgibaud (63). Un article dans La Montagne signé Noël Monzat.
Vign_pontgibaud
conférence du 2 mai 2013
+ de la conférence du 2/05
© 2010 Tous droits réservés.
Créer un site avec WebSelf