Auteur de Polars et de Thrillers
search_left
Pour faire connaissance, l'interview d'ACTU-TV signé Bob Boutique
Vign_actu6

Convergences, c'est ton 7° polar ou thriller. Quelle différence fais-tu entre ces deux dénominations ? le polar c'est Hercule Poirot et le thriller Millénium ?

Si c'était si simple !

En fait, un thriller envoie aux lecteurs des moments stressants, parfois violents, toujours noirs. Les héros évoluent sur le fil et les lecteurs ont peur pour eux... C'est ça, un thriller.

Je vais prendre un exemple : l'autre jour, je regardais à la TV un Maigret avec Jean Gabin, un film noir et blanc,  très angoissant à certains moments... pourtant, il s'agissait d'un Maigret ! Un thriller pour un Simenon alors que cet auteur est réputé pour ses polars (d’ailleurs, à l’époque, le terme thriller n’était pas encore à la mode... un genre instauré aux States par Hitchcock)! Maintenant, regarde un Maigret interprété par Jean Richard : eh bien, les personnages, le scénario restent « lumineux ».  On parlera alors d’un polar. Pour le premier, le réalisateur a joué sur le suspense, l’angoisse des situations, pour l’autre sur l’enquête.

Pour résumer, dans un thriller, le rythme est rapide tant dans l’action que l'écriture. Un lecteur de thriller doit lire en apnée... Un lecteur de polar prend son temps, jauge les indices...

Aujourd'hui, le terme "thriller" s'est "spécialisé" dans un genre très violent, sanglant, gore, une vision soutenue par des auteurs vedettes comme, en France, Grangé, Thrilliez, Minier, Chattam, etc. Or, on peut faire frémir un lecteur sans ses ressorts : c'est ce que je tente de démontrer dans mes romans.

Tu vois, polar, thriller, deux univers différents, mais avec les mêmes règles quoi que puissent en penser certains lecteurs : un coupable, au moins une victime, une enquête, une intrigue, un modus operandi, et un mobile...

Ok, toi c’est du thriller, on a compris. Ce que les américains appellent du « turn page » parce qu’on  ne peut pas s’empêcher de passer à la page suivante…

C’est gentil, ça !!!

Dis-moi, tu écris un bouquin par an, c’est le rythme d’une vraie écrivaine ça. Tu te forces parfois ? Tu écris un peu tous les jours ? Jamais de panne de la feuille blanche ?

Un bouquin par an, j'essaie... J'ai la chance d'avoir quelques textes dans mes tiroirs que je peux ressortir pour les modifier. Mais je ne me force jamais : je n'écris que lorsque j'ai envie et cette envie arrive lorsqu’une scène a suffisamment mûri dans ma tête. Si je me force, c'est mauvais. Je perds mon temps, ça m'agace, ça me stresse...

J'essaie d'écrire un peu chaque jour mais bon, pas toujours évident à cause de mes dédicaces, de ma vie de famille, etc. Quant à la page blanche... Non puisque je n'écris que lorsque j'ai envie ! 

Six bouquins avec la même héroïne, Axelle de Montfermy… Tu n’éprouves pas le besoin de changer de crèmerie, de te renouveler ? Tu y penses ?

Me renouveler ? Je viens déjà de changer d'univers puisque mes policiers deviennent plus scientifiques, et puis ton constat n’est pas tout à fait exact puisque j’ai une nouvelle héroïne dans « Convergences », Gwen  Saint-Cyrq…

Exact, mais comme elle est aussi sombre sinon encore plus que la précédente ?

C’est vrai, Gwen est une drôle de légiste tant sur le plan physique que sur d’autres plans plus… personnels. Le prochain roman, « Vénus en Ré », en dévoilera beaucoup plus à son sujet.

Il est vrai que j’aime les héros compliqués, noirs ou fragiles. Mais tout cela fluctue au fil des avatars vécus par les personnages. Tu dis que je n’évolue pas ?

Non, je te demande si tu comptes te renouveler !

Mais si, bien sûr, j’évolue… Je suis d’ailleurs en train d'écrire un thriller SF (science-fiction) : pour l’heure, son titre, HX13

… tout en peaufinant un thriller "classique". On verra ce que j'en ferai...

Ah oui, ça c’est nouveau ! Hâte de le découvrir fini !

 De toute façon, ce sera quelque chose de torturé ! En 2500 pages,  je n’ai jamais lu Axelle rire à gorge déployée, ne serait-ce qu’une seule fois ! Elle sourit tout au plus et encore, d'un air entendu.  Et franchement Gwen prend le même chemin. Tu consultes ? Tu te fais soigner ?

Gwen est une héroïne beaucoup plus sombre qu'Axelle. Rire à gorge déployée... Les situations  ne s'y prêtent guère (hum). Ceci dit, je vois bien Gwen rire aux larmes face à un cadavre à autopsier... 

Ou une main, une tête décapitée comme dans ton dernier thriller… tu ne fais pas dans la dentelle !

Là, tu confonds avec mon SF que tu as commencé à lire… Dans Convergences, les victimes sont entières… 

Néanmoins, je te fais remarquer que je n’écris pas des bluettes mais des thrillers… ça fait partie du genre…

 Dans tes romans, les mecs sont toujours très en dessous des nanas ? T'as un complexe, t’es une femen ?

Non... Mais j'en ai un peu marre des héros masculins courageux, forts, intuitifs et des héroïnes un peu cruches ou complètement déjantées... Donc, je prends le contrepied... 

Et les femen, t’en penses quoi ?

Je ne suis pas une féministe mais je pense qu’elles sont courageuses de s’opposer aux inégalités et de plaider la cause des femmes oppressées. 

Enfin d’accord avec toi.

Bon, tu sais que j’ai lu tous tes bouquins et je me suis rendu compte que les lieux où les choses se passent et que tu décris sont tellement précis que je les lis  avec Google earth et même Google street devant les yeux. Car même les noms des rues sont corrects ! Alors… pourquoi faire des descriptions ?

Il n'y a que toi pour lire avec Google earth ! Les lecteurs ont besoin de voyager, de s'imaginer les endroits et de se les approprier : cela fait partie de l'ambiance si la description est bien menée. On lit avec un film dans la tête : c'est à l'auteur de créer ce film et sans description, impossible.

 Néanmoins, j'en fais peu parce que trop de descriptions tue l'ambiance : une page (ou deux) de descriptions casse le rythme et le rythme de la lecture participe au ressenti du lecteur, à son besoin de continuer ou pas. Le lecteur qui zappe plusieurs pages est un lecteur perdu...

 

Tes histoires sont souvent compliquées et pour cause… dans ton univers,  tout le monde ment, trahit, triche, assassine sans qu’on en comprenne fort bien les raisons. Au début bien sûr. Ce sont des puzzles de petites infos sans rapport entre elles et puis tout doucement, elles convergent vers une solution toujours inattendue: c'est une technique ou inné ?

Ça, c'est le propre du roman policier... Lors d'une enquête, un flic n'a d'abord qu'un ou deux indices et peu à peu des infos s'accumulent... Au flic de faire le tri et de faire le lien ! Est-ce que le policier connaît le coupable dès le début ??? Non... En revanche, je note chaque indice trouvé par mes héros, l'heure, etc. puis j'en tire des hypothèses qui sont vérifiées, infirmées ou confirmées... Au fur et à mesure je construis une carte mentale pour ne rien oublier. Il faut qu'à la fin le lecteur puisse dire : "oui, c'est lui, évident !" puis : "c'est fou mais pourquoi je ne l'ai pas compris avant ?"

Au fond, c’est un jeu de cache-cache, une forme de Cluedo ?

Absolument tu as tout compris. Mais un Cluedo un peu particulier, plus complexe, un jeu du chat et de la souris entre l’auteur et le lecteur. Si l’auteur s’amuse, le lecteur jouera le jeu quelle que soit l’ambiance.

Une autre caractéristique de tes livres, c'est le côté documentation. Ca va souvent très loin et on finit toujours par apprendre quelque chose. Tu demandes l'avis de spécialistes ? Je pense par exemple à la biologie criminelle, tu en connais un bout.

Je fais très attention au côté documentation. Je demande l'avis de médecins, d'ingénieurs, d'historiens, de biologistes. Parfois ce sont des proches, parfois même des lecteurs spécialisés dans des domaines très pointus... Si l'auteur ne colle pas à la réalité, le lecteur ne "marchera" pas et c'est l'auteur qui sera le perdant de l'histoire...

Dans tes livres, la vie vaut tripette. On tue et on meurt à chaque chapitre. Même tes héroïnes terminent leurs enquêtes  comme des mortes vivantes ... encore une fois, tu consultes ? Tu te fais soigner ?

Mon héroïne femme est sans doute plus "fragile" qu'un homme à moins de lui attribuer la musculature d'un déménageur (pas très sexy). Si on lui tape dessus, elle aura un peu plus de mal à "encaisser", non ???

Ouais ! Ouais ! Mais tu leur fiches en plus des maladies épouvantables et n’hésite jamais à les envoyer au casse-pipe, avec  une propension psychanalytique pour les souterrains, les égouts visqueux, les conduits obscurs… en gros tout ce qui enferme comme un cercueil ! Tu ne pourrais pas de temps à autre leur lâcher la jambe à ces pauvrettes ?

Tu vois, toi aussi tu prends fait et cause pour mes héroïnes !!! J’ai gagné !

Après sept thrillers et des milliers d’exemplaires vendus, le plus souvent dans des dédicaces marathon, donc beaucoup moins par internet ou via les libraires…

… Si, via les libraires aussi, mais le moins possible en dépôt vente…

Ok,  comment entrevois-tu l'avenir ?  Continuer à sillonner la France ?

J'en sais rien. J'attends de voir comment mon nouveau thriller « Convergences » sera accueilli par mes lecteurs. C'est compliqué de s'absenter toutes les semaines pour aller présenter mes romans aux quatre coins de la France.

D'un autre côté, difficile de dire "non" à un libraire qui sollicite ma présence. Je ne suis pas Musso, la notoriété passe forcément par ces voyages. Heureusement que ce sont, à chaque fois, des instants privilégiés avec mes lecteurs.

En tous les cas, tu te professionnalise d’année en année… ton nouveau livre sort avec une grosse campagne de presse et une bande annonce comme les plus grands ? C’est ton éditeur ou toi qui gère tout ça ?

Je ne suis pas assez connue pour que mon éditeur (là, je parle des Éditions Gascogne) s’investisse à ce point. Je suis diffusée au niveau national avec mes trois derniers titres, c’est déjà un énorme atout. Lorsque j’ai besoin d’eux, ils répondent présents mais s’appuient sur le diffuseur pour la pub auprès des libraires et sur les auteurs (et leur dynamisme).

 Qu’est-ce que ça veut dire ? Dédicaces nombreuses, mailings, presse, SP, site, blog, teaser… Pour cette super bande annonce, tu y es pour quelque chose ! Une première et une franche réussite.

On pourrait encore parler de tes autres occupations, animatrice d’ACTU-tv, administratrice des Éditions Chloé des Lys, rédactrice en chef des « Petits papiers de Chloé », créatrice et gestionnaire du site littéraire Aloys et j’en oublie. Mais on verra ça une autre fois. Tu risquerais de prendre la grosse tête.

Je compte sur toi pour me taper sur les doigts si ça venait à arriver !!

Réponse ouverte d'un lecteur à cet interview

Bonsoir Madame Brunet

Je viens de lire l’interview de Bob Boutique.

En tant que lecteur passionné de vos ouvrages, je voudrais juste vous dire que c’est très bien d’avoir choisi des femmes en héros de vos thrillers. Ça change des héros masculins qui réussissent toutes les aventures sans perdre leurs chemises. Vos aventures sont plus proches de la réalité, et puis dans les thrillers le sourire "Ultra brite " la fleur aux dents, ce n’est pas d’actualité.
Quant à vos descriptions précises, cela permet de voyager lorsque l’on ne connait pas les lieux, et si on connait les régions, on apprécie la précision et l’imagination des scènes décrites fonctionne à 200% (pas besoin de Google Eath).

La réussite de vos œuvres tient justement dans l’imaginaire que l’on se fait de l’aventure.

Pour info, lors des aventures d’Axelle,  j’ai bien reconnu le Jura, le Massif Central, la Sologne, et j’ai imaginé la région de Marseille que je ne connais pas. Mais je sais que vous avez décrit la réalité, car avec des relations de travail qui sont de Marseille, j’ai retrouvé vos descriptions dans leurs paroles. Félicitations.

À bientôt de vous rencontrer. Philippe B. 

 
Vign_ma_photo_nb
Quelques précisions...

Née dans le sud de la France, elle passe toute son enfance à Aubagne, patrie de Marcel Pagnol. Passionnée de langues, elle effectue ses années de lycée à Marseille et passe un baccalauréat littéraire, spécialisation russe. Elle poursuit alors des études linguistiques poussées qui l'amènent à Prague, à l'université Charles où elle perfectionne son tchèque puis... au Caire où elle tente d'apprivoiser la langue arabe.

Elle part en Bourgogne puis en Grande-Bretagne. C'est à Preston qu'elle commence à écrire, d'abord des récits de science-fiction puis des romans d'aventure. Enfin, elle s'essaie au roman policier et aux thrillers. Après un détour de quelques années en Auvergne, en plein cœur des Combrailles, elle retrouve Marseille et sa Provence natale.

De ses années de classes préparatoires,  elle garde un goût très prononcé pour la littérature dite "classique" et une soif d'apprendre qui la conduit aux quatre coins du monde à la rencontre de la différence. De Madagascar au Ladakh, du delta de l'Orénoque au Gobi... elle exerce son esprit critique et son sens du partage.

Aujourd'hui rédactrice en chef de la revue littéraire "Les petits papiers de Chloé" initiée par les Editions Chloé des lys et nouvelle collaboratrice de l'éditeur belge, elle poursuit sans relâche son travail d'écriture. Elle est également la présentatrice d'ACTU TV, une émission mensuelle à voir et à revoir sur www.bandbsa.be/contes.htm et Actu-TV.net. Elle est également directrice de Chloé des lys Collection.

Son premier polar, Nid de vipères, est édité sous format papier en Belgique le 27 avril 2011, aux Editions Chloé des Lys et sous format e-book depuis janvier 2013 (sur le site de l'éditeur). Réédité début 2014 en
Collection.

Le second, Dégâts collatéraux, est paru le 06 mai 2011, aux Editions du Pierregord, France. 

Le troisième, Le Dragon bleu, est également édité par les Éditions du Pierregord le 06 janvier 2012. 

Ces deux romans sont désormais réédités en un seul volume sous le titre "Dégâts collatéraux" chez Chloé des Lys Collection (septembre 2015). Edition en e-book fin du 1er semestre 2016.


E16, le quatrième, a été référencé de 10 décembre 2012 aux Éditions Chloé des lys. Une nouveauté : cet opus sera édité en format numérique chez Chloé des Lys fin 2014. Réédité en Collection fin 2014.

Non Nobis Domine est édité aux Éditions Gascogne depuis le 1er mai 2013 en petit format puis fin 2014 en grand format.
 
Poker menteur, le tout dernier opus avec ses héros dans les bacs le 04 avril 2014. Éditions Gascogne

Convergences, est sorti dans les bacs le 2 oct. 2015 aux Éditions Gascogne.


 
Une nouvelle a été éditée en mai 2011, aux Éditions Chloé des Lys, dans le cadre d'un recueil collectif élaboré pour "la Fureur de lire"... Le titre du recueil ? Quand tout bascule... Le titre de la nouvelle ? Amour éternel...

Elle est à la tête d'un blog littéraire : 
=> aloys (www.aloys.me), blog de tous les auteurs des Éditions Chloé des lys qui a fusionné avec le blog passion créatrice.

Contactez-moi...
Nom :
Prénom :
Email :
Message :
Veuillez recopier le texte
affiché dans l'image :

Les petits papiers de Chloé
Vign_revue_11_cover
"Les petits papiers de Chloé", Ed. Chloé des lys

 
La naissance d'une revue n'est pas une mince affaire mais une grande aventure que je partage avec neuf équipiers ultra motivés et très créatifs.
Que sont "les petits papiers de Chloé" ? 
 
Un espace convivial, parfois surprenant, souvent drôle qui dévoile des talents, des approches et des univers différents. Chaque numéro, reflet d'une saison, est construit autour d'un thème, d'une phrase lancée à la fin du numéro précédent pour être rattrapée, exploitée, appropriée par des auteurs avides de mots : quelques mots qui lient des textes en prose ou en vers, des compositions artistiques, une BD et des jeux... 
 
 
Exercices de style, impertinence quelque fois, amusement souvent, découverte toujours...
 
En vente sous format papier via chloe.deslys@scarlet.be au prix de 5€, sous format e-book, 2,5€.
 
 
=====> Désormais, la revue peut être téléchargée sur le site de Chloé des lys !!!! N'hésitez plus !

Retrouvez les actus de notre revue sur facebook ici : 
https://www.facebook.com/pages/Revue-Les-Petits-Papiers-de-Chlo%C3%A9/193006607385455?fref=ts
Une nouvelle parue en recueil collectif
Vign_quand_tout_bascule
Amour éternel... 
 
 
Une nouvelle parue dans le recueil collectif "Quant tout bascule !" aux Editions Chloé des lys, ©2011
 
 
 
ISBN : 978-2-87459-582-0
 
Publication dans le cadre de La Fureur de lire...


Disponible ! sur le site officiel de Chloé des lys ou en commande via le formulaire contact de ce site !

 

Il reposa son verre de whisky, préoccupé. Il pensait trouver son amie dans un état de profonde dépression, mais il n’en avait rien été. Heureuse de le revoir, elle s’était jetée à son cou, l’avait embrassé avec sensualité avant de l’entraîner dans la chambre à coucher. Fatigué, il s’était maladroitement esquivé en bredouillant de vagues mots d’excuses. Il avait quitté la tentatrice puis la maison pour s’aérer dans le jardinet. Elle était revenue vers lui, l’air contrit, s’était excusée en protestant une solitude pesante puis l’avait gentiment ramené dans le salon. Elle lui avait servi un alcool et, assise tranquillement sur le divan, l'observait tendrement.

 
Ses pensées s’étiolaient au fil des gorgées. Son corps s’engourdissait. Il tenta de se retenir au dossier d’une chaise, échoua et s’effondra sans connaissance sur la moquette grise. 

 
Une salle bétonnée et vide. Il était allongé nu sur une table froide et dure. Il tenta de bouger, sans succès : bras et jambes pris dans des anneaux fixés aux montants, il était également bâillonné. Il tendit l’oreille : pas un bruit. Puis il pensa à son amie, subitement devenue folle… Il avait été aveugle… aveuglé par le passé, d'anciens sentiments disparus au fil des années et de l’éloignement… Pourtant, il aurait dû comprendre (...)


 



La suite ??? 
 
 
Dans le recueil Quand tout bascule !

 
ACTU TV 03 2011

e Brunet, nouvelle administratrice

Interviews pour Actu-TV
Dans l'Echo de Beaufort
Vign_echo3
Un interview mené par Florence Langlais, rédactrice en chef pour le n° 65 de juillet. Un grand merci à elle et à notre maire et directeur de publication, Lionel Muller.
On en parle !
Vign_revue_independante2_001
Un double article signé Patrick Dubois dans le n°331 de La revue Indépendante, revue créée par Georges Sand en 1841 ! Un grand merci à la revue et au journaliste !
Dans le Progrès
Vign_champagnole3article
28/06/2013 Le Progrès
Vign_champagnole_28_juin2013
La presse en parle !
Vign_article_jura_2
Un article pour Nid de vipères le 1er septembre dans LES HEBDOS DU HAUT-JURA signé Patrick Dubois.
La presse en parle !
Vign_la_montagne2705_001
Dans le quotidien La Montagne, un article de Noël Monzat pour Nid de vipères et Dégâts collatéraux ! Un beau retour sur la séance de dédicaces du 27 mai à Chapdes-Beaufort !
Interview Actu TV
Vign_interviewnb
Bob Boutique et toute son équipe de l'Actu-TV tentaient, ce jour-là, une nouvelle expérience... Un interview via webcam et Skype...
Teaser Vénus en Ré
Nouveau clip !
Teaser Convergences
 

Dégâts collatéraux est désormais disponible en format e-book sous ce lien. Prix : 4,99€

Sur Radio Passion
Vign_RadioPassion_Passionfm_logo

 

C'était le 07 mars 2016. Un interview pour mon dernier roman, Convergences, mené de main de maître par le journaliste et écrivain Philippe de Riemaecker pour son émission littéraire de 2h "les fruits de la passion", sur Radio Passion FM 106.5

 
les_fruits_de_ma_passion_03_07-03-2k16_
Prix marseillais du polar

12e prix marseillais du polar. Une séquence tirée de l'émission d'Actu-tv.net du 25/10/2015

 
Source site de l'émission

http://www.actu-tv.net/

"Christine Brunet, notre animatrice vedette et spécialiste française du thriller participe avec ‘Poker menteur’ au 12° Prix Marseillais du Polar » !!!!

 Une séquence vivante filmée en septembre sur le cours Julien, le quartier underground de Marseille, et un suspense littéraire  vécu en faux direct…  va-t-elle gagner ou pas ? Il  y a quand même cinq cent euros de prix !

Alors voilà comment se déroule cet évènement très original.

 Les dix candidates féminines, retenues pour ce prix, toutes auteures de romans policiers, comparaissent dans un premier temps dans un poste de police où un commissaire mène un interrogatoire très serré, avec la lampe branchée sur leur figure. Leur méfait… avoir commis un livre et dans le cas de la pauvre Christine, avoir récidivé sept fois !  (...)" La suite sur le site de l'émission ACTU-TV

Interview RTV-FM
Vign_Affiche

 Annick Jean, animatrice sur RTV-FM Territoire Ventoux (102.2) est venue samedi 14 novembre à l'Espace Culturel Leclerc de Carpentras pour un interview sur les ondes les mercredi 9 et 23 décembre de 20h à 21 h (et le 10/12 en podcast). Quel plaisir de rencontrer cette autre passionnée de culture, de littérature !

Plus d'infos sur cette radio dynamique ? RTV-FM

 

Interview RTVFM 102.2
interview_de_Christine_Brunet_
Prochains événements !
Vign_couv_venus_5
 

​​DATES DE DÉDICACES

 *

Sortie Vénus en Ré

1er déc. 2016

*

  Dédicaces 2016

 

> 12-13 décembre :

Le Grand Cercle, Eragny (95)

 *

14-15-16-17 décembre :

Auchan OSNY (95)

*

> 19-20-21-22 décembre :

Auchan Brétigny s/Orge (91)

 

****

2017


 

fin avril : salon du livre Hyères

Stand E. Leclerc

*

> 04-05-06 mai :

Cora, Massy (91)

*

> 13 mai :

Espace Culturel Leclerc, Onet-Le château (12)

*

 20 mai :

Espace Culturel Leclerc, Enval (63)

*

> 09-10 juin :

Auchan, Vélizy (78)

*

> 17 juin :

librairie Guivelle, Lons-Le-Saunier (39)

*

> 18-19-20-21 décembre :

Auchan, Vélizy (78)


Emission ACTU-TV 01/2016
Dernière parution
Vign_convergence_def
Aux Editions Gascogne
Mais on le trouve où ???

PARTOUT
comme Non nobis domine
et Poker menteur

Diffuseur : Centre France

Distributeur : SODIS

 

Prix : 20 euros
Format : 12x15

410 pages


 

 
 
Nid de vipères 2e Ed.
vign1_Couverture_Nid-2_page_1
Nid de vipères 1e Ed.
vign1_nidvipererecto
Dégâts collatéraux
vign1_degatscollateraux
Le Dragon Bleu
vign1_dragonbleu
Dégâts collatéraux 2e Edition
vign1_Degats_Chloe_2
E16 - Ed. Chloé des lys
vign1_E16
E16 CDL Collection
vign1_Diapositive1
Non nobis domine
vign1_non_nobis_domine
POKER MENTEUR
vign1_Diapositive2
Convergences
vign1_convergence_def
Formats numériques
Vign_ebookcdl
Nid de vipères Dégâts collatérauxE16
=> E-pub (PC et toutes liseuses sauf Kindle) au prix de
4,99€ sur le site Ed. Chloé des lys.(Plus d'info

 
Page HELLOCOTON
Ma Page sur Hellocoton
Interview
Vign_whohub_noir
Sur 99.0 FM
Vign_coquelicot
Interview dans l'émission "D'une plume à l'autre, menée par Christine Thomas-Chancel, sur radio Coquelicot, 99.0 FM. Sur les ondes le 07/08 10h et le 09/08 à 15h.
 
d_une_plume_a_l_autre_christine_brunet
France bleu 30/01/2012
 
Une chronique pour LE DRAGON BLEU de Corinne Dalloz, libraire de La Nouvelle librairie polinoise, Poligny, dans l'émission de Marie-Ange Pinelli, La grande librairie, France bleu Besançon.
Fréquence + 04/01/12
 
Emission "Allô, qui est là", sur Fréquence Plus, le 04/01/2012, animée par Philippe Bornard et Philippe Sautter.
Sur France Bleu
Emission Le coin des livres, animée par Philippe Viallon sur France bleu Auvergne, 102.5 Mhz sur Clermont. L'émission est passée sur les ondes le 03 juillet à 11h40. Elle restera sur le site de France Bleu Auvergne tout au long de l'été  France bleu Auvergne.
coin_livre--christine_brunet_degats_colleteraux_editions_du_pi--net_20beff82-16bc-4c32-8f83-6243047c3170_1_1_
Sur le site de F. PECHEUX...
Sur 100.2 Mhz
Un interview pour l'émission littéraire 'Figure livres" de Christophe Ousdale sur Radio Arverne, 100.2 et 89.8 le 25/05/2011 de 12h30 à13h30 et en rediffusion de 7h30 à 8h30 le samedi 28/05.
figure_livre_24
© 2010 Tous droits réservés.
Créer un site avec WebSelf